lundi 9 avril 2012

Fêtes au Maroc : découvrez les moussems


Pays de traditions, le Maroc demeure très attaché à sa culture malgré une ouverture internationale de plus en plus importante. Conciliant à merveille tradition et modernité, le pays attire aujourd’hui une foule de visiteurs chaque année, de nombreux vacanciers qui ont le privilège d’assister aux moussems pendant leurséjour.

Les moussems, ancrés dans la culture marocaine

Les moussems sont en quelque sorte des fêtes religieuses célébrées un peu partout au Maroc et dans une partie de l’Algérie. Les festivités rendent en premier lieu hommage à un saint homme qui a marqué le pays. Parallèlement à cela, les moussems sont une expression vivante des traditions populaires locales. À travers ces festivités, on découvre l’incroyable richesse de la culture marocaine. Habillés de leurs tenues traditionnelles, les chanteurs et danseurs animent les fêtes et offrent un spectacle haut en couleur au public venant du Maroc et de l’étranger. Avec près de 600 moussems, un voyage au Maroc vous donnera certainement l’occasion d’assister à une de ces fêtes incroyables. Dès le mois de février, ceux qui prévoient un séjour au Maroc auront peut-être l’opportunité de découvrir le fameux moussem des amandiers célébré à Tafraout. Ce dernier est une petite bourgade berbère localisée à moins de 200 km au sud d’Agadir. Quand les amandiers sont en fleur, le village se pare de couleurs exquises.

Quelques moussems célèbres

En toute saison, les vacances au Maroc coïncident avec la tenue d’un moussem précis. Au printemps, presque toutes les villes sont en fête. Le moment est idéal pour réserver un hôtel au Maroc. Le moussem des Roses se déroule au mois de mai et donne lieu à un programme très séduisant incluant diverses expositions, une élection de miss, une méharée et une excursion dans la vallée des roses à Kelaat M’Gouna, dans le sud du Maroc. Vien ensuite le Moussem de Tan Tan qui a lieu en plein Sahara. En juin, le moussem des cerises apporte son lot d’animation à travers trois jours de festivités. En pleine saison estivale, les occasions de faire la fête ne manquent pas. A Médiouna, une ville du Grand Casablanca, on célèbre le moussem de Sidi Ahmed Balahcen. En août, deux moussems majeures ont lieu : celui de Moulay Abdellah Amghar à El Jadida et celui du miel à Imouzzer des Ida-Outanane, une cité située dans le sud-ouest du pays et réputée pour le goût particulier de son miel. A Imilchil, les mariages sont célébrés tous ensemble pendant le moussem des Fiançailles, en septembre. Dans cette ville qui symbolise à merveille la culture berbère, des jeunes couples et un public appartenant à différents tribus se retrouvent pendant trois jours. Les filles attirent tous les regards avec leurs parures flamboyantes et leur danse envoûtante. En octobre, la ville d’Erfoud, quand à elle, célèbre le moussem des dattes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire